Lutter contre l’humidité
ARTICLE

Lutter contre l’humidité

LUTTER CONTRE L'HUMIDITÉ

L’humidité constitue un véritable fléau pour les propriétaires. Toute négligence en la matière peut occasionner des dommages importants susceptibles d’entraîner de coûteuses réparations. L’humidité se manifeste à travers des signes évidents comme une décoloration des surfaces, l’apparition de moisissures, un décollement du papiers peints ou encore un farinage des plâtres. les murs sont humides au toucher et une odeur particulière envahit la maison. On distingue trois grandes causes d’humidité: la condensation, les infiltrations et les remontées capillaires.

CONDENSATION

La présence de moisissures dans la cuisine ou la salle de bains est souvent liée à la condensation. Au contact de surfaces froides – vitres, canalisations ou murs extérieurs – l’humidité se condense en gouttelettes d’eau. Après révision du système de ventilation, on procédera à un nettoyage des traces de moisissure avec une solution fongicide ou blanchissante. L’aération quotidienne des pièces par l’ouverture des fenêtres suffit parfois à améliorer la ventilation et à régler le problème.

Condensation sur vitrage clair

 

INFILTRATION

L’humidité extérieure qui pénètre dans la maison peut se manifester sur les murs après une période pluvieuse. Longues à sécher, les surfaces se dégradent ou se décolorent. Une simple tache permet de déterminer plus facilement l’origine du problème. Une fuite au niveau d’une gouttière peut ainsi causer bien des dégâts! De même, l’accumulation de débris au pied d’un mur extérieur peut entraîner un problème d’humidité à l’intérieur de la maison.

Infiltration d'un en brique jointoyé

 

Traiter les problèmes d’infiltration

Un des moyens les plus sûrs pour lutter contre les infiltrations liées à des problèmes de structure consiste à étancher les surfaces au contact de l’humidité. La technique passe par la mise en place d’une membrane hydrofuge sur les murs intérieurs ou sur les dalles de sol. En règle générale, ce traitement s’applique aux caves et sous-sols plus exposés aux risques d’humidité. Bien souvent ces parties de la maison inaccessibles depuis l’extérieur ne peuvent bénéficier d’autres traitements, comme l’injection de résine au cœur de la maçonnerie ou l’application d’un enduit hydrofuge sur le parement extérieur. Les deux techniques présentées ci-après constituent deux solutions d’étanchement efficaces.

L’application d’un enduit époxy hydrofugeant reste la plus simple des solutions. Dans les environnements particulièrement humides (exigeant par exemple un pompage préalable) on optera pour la pose d’une membrane polypropylène.

Enduit époxy hydrofugeant

Les enduits époxy bicomposants sont des produits hydrofugeant destinés à étancher murs et sols des caves et sous-sols humides. Solution efficace et rapide à mettre en oeuvre, ce type d’enduit autorise l’application d’une finition. 

Membrane polypropylène

Peut remplacer l’enduit époxy hydrofugeant. Bien que la membrane soit hydrofuge, l’installation d’un système de canalisation et de pompage de l’eau accumulée à l’arrière de la membrane peut devenir indispensable.

 

REMONTEES CAPILLAIRES

Les remontées capillaires trouvent leur origine dans le sol et finissent affecter la maison. En général, le problème se manifeste en cas d’absence ou de défaillance de la barrière hydrofuge. Une dalle de plancher touchée par des remontées capillaires devra être refaite en prévoyant la pose d’un film hydrofuge. Si le problème se situe au niveau des murs, la mise en place d’une nouvelle membrane hydrofuge s’impose. Dans ce cas, on optera pour l’injection sous pression ou par infiltration de résine hydrofuge au coeur de la maçonnerie.

Injection par infiltration

En règle générale, le principe consiste à percer une série de trous dans la maçonnerie afin d’y injecter de la résine hydrofuge. Ces travaux sont normalement effectués depuis l’extérieur. La résine agit en s’infiltrant et en saturant les joints de mortier.

Injection sous pression

Aussi efficace que la technique d’injection par infiltration, cette méthode consiste à percer des trous d’injection de chaque côtés des briques ou de parpaings. Une canule spéciale est insérée dans les trous avant injection de la résine sous pression. La résine s’infiltre dans la maçonnerie de façon à créer une barrière étanche. Les résines utilisées sont souvent plus toxiques que celles employées lors des injections par infiltration.

Vous avez un projet de rénovation, prenez contact avec nous via le formulaire en cliquant ici.
Faites estimer vos travaux en cliquant ici.

vous aimeZ cet article?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils