Conduits, cheminées et foyers
ARTICLE

Conduits, cheminées et foyers

CONDUITS, CHEMINÉES ET FOYERS

L’achat ou la remise en état d’un foyer, d’un poêle ou d’une cheminée dépendent du dispositif d’évacuation des gaz ou des fumées existant. La réalisation d’un nouveau conduit peut devenir nécessaire, à moins que n’existe déjà un conduit chemisé ou à chemiser. Si le conduit existant est en bon état, le choix du type d’appareil à installer sera plus facile. A moins de disposer d’un système de ventilation équilibrée, le foyer devra bénéficier d’un apport d’air suffisant pour bien fonctionner. Pour condamner une cheminée, on optera pour l’obturation de l’âtre ou de démontage complet du manteau.

 

FOYER A GAZ ET REGLES DE SECURITE

Tous les foyers à gaz et les conditions d’évacuation doivent être installés par un technicien agréé. Faites réviser votre installation et vos appareils par un professionnel au moins une fois par an. Tous les foyers à gaz doivent être équipés d’un dispositif de contrôle d’évacuation interrompant le fonctionnement de l’appareil en cas de mauvais tirage, car en cas de déficience au niveau de l’évacuation des gaz de combustion ou d’élévation anormale du taux de monoxyde de carbone, le dispositif de contrôle coupera automatiquement l’arrivée du gaz au brûleur.

 

CONDUITS

Le feu génère des gaz de combustion expulsés vers l’extérieur à travers un conduit, les gaz expulsés doivent être remplacés par de l’air frais. Dans les anciennes maisons, le renouvellement de l’air vicié est assuré par les courants d’air liés à une absence d’isolation. Dans les habitations modernes, bénéficiant d’une bien meilleure isolation, la ventilation naturelle doit être assistée. Les conduits à ventilation équilibrée disposent d’une prise d’air intégrée, mais la ventilation peut aussi être assurée par des briques perforées ou des évents placés au niveau du vide sanitaire sous le plancher. En matière de foyer ou de cheminée, chaque modèle fait appel à une ventilation spécifique. Foyers et conduits exigent d’être inspectés régulièrement par un professionnel afin de garantir le bon fonctionnement et la sécurité de l’installation. 

Conduits sans cheminée

Les foyers avec conduit à évacuation direct ne se raccordent pas à un conduit de cheminée et certains ne disposent d’aucun conduit. Nous installerons le type de conduit adéquat selon le foyer sélectionné. On distingue les foyers à chaleur radiante des foyers à convection ou l’air frais se réchauffe au contact du foyer, provoquant des flux d’air chaud dans toute la pièce.   

Ventilation équilibrée

Une section de conduit horizontal (carneau) intégrée au foyer traverse le mur à l’horizontale. Le conduit aspire l’air frais et rejette les gaz de combustion. La ventilation équilibrée est utilisée avec les foyers fermés isolés de l’air ambiant par une porte vitrée.

Schéma de principe d'une ventilation équilibrée de cheminée
Ventilation mécanique assistée

Un ventilateur placé à l’extrémité du conduit expulse les gaz de combustion vers l’extérieur. Ce type de conduit peut être prolongé, ce qui permet d’installer l’appareil n’importe ou dans la maison. Une alimentation électrique est indispensable au fonctionnement du ventilateur.

Schéma de principe d'une ventilation mécanique assistée de cheminée
Foyer sans conduit de fumée

Les gaz de combustion sont nettoyés par un convertisseur catalytique et libérés dans la pièce sans aucune déperdition de chaleur. Ce type de foyer doit obligatoirement être installé dans une pièce au volume suffisant.

Schéma de principe d'un foyer de cheminée sans conduit de fumée

 

Conduits de cheminée

Les conduits de cheminées sont formés de boisseaux de section rectangulaire ou carré. Les parois intérieurs des boisseaux bénéficient d’un chemisage ou reçoivent un enduit spécial, compatible avec tous les types de produits de combustion. Un conduit de fumée non chemisé, source de condensation et d’encrassement, pourra être tubé grâce au raccordement de conduits métalliques polycombustibles ou d’éléments en béton.

Conduits de cheminée en terre cuite et métallique
Conduit de cheminée maçonné

Un conduit traditionnel en boisseaux de terre cuite est adapté à tous les types de combustibles.

Conduit de cheminée chemisé

Un conduit de fumée chemisé à l’aide de tubes métalliques rigides ou d’éléments en béton.

 

ABAT-VENT DE CHEMINEE

Un abat-vent ou capuchon de cheminée coiffe la sortie de toit du conduit de fumée, d’ou s’échappent les gaz de combustion se dispersant dans l’air. L’abat-vent améliore le tirage et évite que la pluie ou les oiseaux ne pénètrent dans le conduit. En présence de l’humidité au niveau de la cheminée, l’état du solin et des joints de mortiers de la souche devra être vérifié. 

Abat-vent classique sur mitron de conduit de cheminée
Abat-vent aspire fumée statique sur mitron de conduit de cheminée
Abat-vent aspire fumée dynamique sur mitron de conduit de cheminée
Vous avez un projet de rénovation, prenez contact avec nous via le formulaire en cliquant ici.
Faites estimer vos travaux en cliquant ici.

vous aimeZ cet article?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils