Monter des murs écologiques

Monter des murs écologiques

MONTER DES MURS ÉCOLOGIQUES

ll est possible de construire des murs écologiques, même s’il ne faut pas oublier que, bien isolés, les murs conventionnels présentés ont un bon coefficient d’efficacité thermique. C’est pourquoi nous traiterons ici de méthodes éco-responsables, de durabilité et de biodégradabilité, autant que des facteurs qui améliorent les caractéristiques écologiques d’un mur. Voici les principaux types de construction de murs « verts». 

STRUCTURES ECOLOGIQUES TRADITIONNELLES              

Ces structures utilisent des matériaux ancestraux. Et malgré leur apparente simplicité, les techniques de construction sont très fiables. Abstraction faite des procédés de fabrication gourmands en énergie, le choix des matériaux utilisés dans ce, type de construction semble tout naturel.

Terre compactée

Plus connus sous le nom d’adobes, les blocs sont alignés et disposés en panneresse. Le mortier est constitué d’un coulis de ciment identique à celui qui a servi à fabriquer les blocs.

Pisé

Le pisé diffère des blocs de terre compactée (voir ci-contre) au sens où l’on utilise un coffrage pour donner sa forme au mur. Celui-ci est donc effectivement constitué d’un seul bloc.

Torchis

Pour construire un mur en torchis, on mélange de la terre avec un élément liant, tel que la paille, puis on procède par empilement et par moulage. Le mur ainsi obtenu est toujours beaucoup plus large à la base qu’au sommet.

AVANTAGES DES BALLES DE PAILLE

Les balles de paille conviennent parfaitement à la construction de murs écologiques bon marché. La valeur U d’une balle de 450 mm d’épaisseur est de 0,13 W/m² (contre environ 1,4 W/m² pour des murs de brique creux), ce qui fait de la paille un excellent isolant thermique. La simplicité avec laquelle on peut couper et mouler les balles en fait aussi un matériau très souple d’utilisation. Les enduits de finition les rendent aussi résistantes au feu que la plupart des structures en bois. Leur compacité ainsi que l’absence d’éléments nutritifs font qu’il est presque impossible aux parasites de s’y développer.

STRUCTURE EN BALLES DE PAILLE

La structure d’un mur en balles de paille est l’aboutissement de l’évolution de techniques traditionnelles. On utilise principalement des matériaux naturels et quelques composants fabriqués.  Différentes techniques  de  construction  existent. Nous avons choisi de présenter ici les deux principales, bien que l’on trouve des exemples hybrides.

Balles de paille

Structures poteaux-poutres. La paille sert à remplir des cadres de bois porteurs. Ces cadres consistent traditionnellement en un ensemble de poteaux et de poutres, même si les techniques modernes permettent d’utiliser des bois d’ingénierie et des bois rabotés.

 

Monter des murs écologiques Balle de paille
Technique Nebraska

Cette technique utilise la paille même comme matériau porteur et comme support pour le toit. On a recours au bois et à l’acier pour solidifier le mur.

 

MURS INTÉRIEURS

Dans une maison respectueuse de l’environnement, murs intérieurs et extérieurs  peuvent être construits avec des matériaux semblables ou comme dans une maison conventionnelle différents. Une maison en maçonnerie pleine peut ainsi avoir des murs intérieurs avec ossature métallique, et une maison en balles de paille des murs intérieurs avec des ossatures bois. Le choix entre ces deux options dépend de l’espace intérieur que l’on veut gagner. Certaines maisons en balles de pailles ont aussi des murs intérieurs en paille, mais ils prennent beaucoup de place. On peut toutefois économiser de l’espace en mettant des ossatures beaucoup plus fines ou en plaçant les dalles de paille sur la tranche.

 

STRUCTURE ÉCOLOGIQUE MODERNE

Les techniques de fabrication des murs écologiques traditionnels se sont modernisées, ce qui veut dire qu’elles offrent des productions suffisantes pour être commercialisées. Dans la plupart des cas, le matériau de base est identique à celui d’autrefois, mais on trouve aujourd’hui des matériaux recyclés qui servent à Créer des éléments de construction « verts » dont on se sert ensuite comme s’il s’agissait de produits anciens.

Blocs recyclés

Plus proches des blocs de terre compactée ou adobes, ces blocs sont disposés pratiquement de la même manière, en panneresse. Ils peuvent être porteurs ou non selon la position des blocs.

Remplissage d’ossature

Des matériaux comme le chanvre servent à remplir des ossatures bois. Comme pour les structures poteaux-poutres en balles de paille le chanvre peut se présenter sous forme de bloc ou bien être disposé comme le pisé.

Blocs d’argile cellulaire

Un mortier de bains mince est appliqué, uniquement horizontalement. les joints verticaux alternent, ce qui rend le mur très facile à construire. 

Panneaux structurels isolants SIP

Le matériau isolant est compressé entre deux panneaux pour former un élément structurel avec un très bon coefficient d’efficacité thermique. certains panneaux sont fabriqués avec des matériaux respectueux de l’environnement, comme la paille compressée. 

 

Vous avez un projet de rénovation, prenez contact avec nous via le formulaire en cliquant ici.
Faites estimer vos travaux en cliquant ici.

vous aimeZ cet article?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils